Adeline Pupat

Guidée par la recherche de ce qui fait lien entre manifestations somatiques et souffrances psychiques, ce sont le département de Psychologie de la Santé et les enseignements de Psychologie du Développement qui ont retenu son attention.

Des bancs de la faculté de psychologie vers la pratique de thérapies psycho-corporelles (Shiatsu), intégratives (EMDR), en passant par les arts martiaux et la pratique vocale, elle parcourt différentes façons d’explorer ces troubles et leurs leviers.

Après l’obtention d’un Master 2 Recherche et en Psychologie de la Santé et Psychopathologie, elle valide son titre de Psychologue Clinicien et se forme en EMDR.

Elle s’est spécialisée dans l’évaluation et la prise en charge des traumatismes psychiques et des troubles dissociatifs à travers un DU de psychotraumatologie (Paris V) et des formations approfondies sur les traumas complexes et les troubles dissociatifs (Pôle EMDR, IFEMDR et avec E. Nijenhuis à l’IVLR)

Sa pratique clinique inclut également le champ de la douleur chronique et des troubles du comportement alimentaire au sein de la Clinique La Croix du Sud et la  Clinique des Migrants dans un contexte bénévole.

Elle est formatrice d’intervenants de première ligne des pays à faibles et moyens revenus à la psychotraumatologie et à l’allègement du stress traumatique (TSR) pour l’ONG GIST-T et facilitatrice pour les formations Evenements Récents et Prise en charge de groupe de Nicolas Desbiendras. Elle est membre de la CUMP 31 et de la Réserve Sanitaire.

Ses champs de recherche sont  la douleur chronique, le coping, l’estime de soi, la dissociation et le traumatisme psychique. Un nouvel axe de recherche est celui de l’utilisation des protocoles de groupe basés sur le modèle AIP.